“Hyperlinks”, “Video Games”, “Start up Nation”, “Cinematography”, “Medias”, “social Medias”, “Music”, “sport”, etc, etc VS Lex Cornelia de iniuriis

The lex cornelia de iniuriis and “hyperlinks” in Roman law
Jacob Giltaij
http://www.scielo.org.za/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1021-545X2018000200002&lng=en&nrm=iso&tlng=en
Ces entités sont principalement les terrains de jeux préférés des menteurs et de ceux qui détournent et diffament la loi Cornil pour leur compte
🙂
Le problème est qu’on ne peut pas utiliser une loi contre son auteur,
c’est sur ce point là qu’ils vont chuter
🙂
Quand on s’appelle cornil, on ne s’appelle pas zidane, par exemple
Juste un exemple parmi tant d’autres
🙂
Et puis les législateurs de Rome ne sont ni les législateurs pharisiens, ni ceux de carthage, ni personne d’autres et encore moins certains “acteurs” politiques
🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *